Annonce

Étude des principales dates du calendrier hégirien telles que fixées par les autorités saoudiennes

article icon image

I. Introduction


Comme chacun sait, pour tout lieu donné, le nouveau mois islamique débute lorsque le jeune croissant de lune est visible dans le ciel du soir. Traditionnellement, l’observation de la nouvelle lune est acceptée par la communauté si elle est rapportée par deux témoins dignes de confiance.

Ce qui est vrai en général l’est bien sûr pour la ville sainte de Makkah. Le calendrier de Makkah est d’une importance particulière à cause du pèlerinage annuel qui s’y déroule, le Hajj. Cet événement attire des millions de pèlerins en provenance du monde entier. Il est donc d’un intérêt capital que les autorités saoudiennes fixent chaque année une date exacte pour le Hajj. En raison de la place que Makkah occupe dans le coeur de tout musulman pieux, il est tout aussi important de fixer avec exactitude les dates des deux autres grands jours de fête de l’islam : le début et la fin du mois de jeûne de Ramadan.

Notre projet d’établir un calendrier scientifique exact pour Makkah, basé sur le calcul et les prévisions de visibilité de la nouvelle lune, élargit la notion de visibilité à Makkah par-delà le coucher de soleil qui suit la naissance de la nouvelle lune. Chaque mois, le croissant, invisible au moment de la conjonction, le reste encore pendant au moins les dix heures qui suivent. Cependant, au lieu de s’en tenir à l’observation du croissant à Makkah au coucher du soleil, il est tout à fait légitime de s’accorder davantage de temps, et de prendre en considération l’intervalle de temps entre le coucher du soleil et la première prière du matin (fajr) le lendemain.

Dans la pratique, nous examinons l’état de visibilité du croissant à l’ouest de Makkah dans le cas où il n’y a aucune visibilité à Makkah même. Si quelque part à l’ouest, sur la terre ferme, le croissant est visible avant fajr à Makkah, nous considérons que cette visibilité est acquise à Makkah même. Nous appelons ce concept le concept de la visibilité étendue.

À chaque nouvelle lune, si aucune observation n’est possible à Makkah même, nous établissons la possibilité d’une observation à l’ouest de la ville sur la base des calculs des courbes de visibilité. Ces courbes ont été définies par Syed Khalid Shaukat. Le lecteur en trouvera des exemples sur le site de Shaukat, www.moonsighting.com ou sur notre site, calendrier islamique pour Makkah. Sur la base des prévisions de visibilité du croissant, nous avons demandé des images à des photographes d’observatoires reconnus ou à des astronomes, aux États-Unis, au Canada, en Argentine etc. Vous trouverez dans la galerie photo de notre site internet une remarquable collection de photographies de jeunes croissants. Ces photographies constituent la preuve évidente de l’exactitude de nos courbes de visibilité.

Pour des explications détaillées, le lecteur pourra se référer à l’introduction de notre site internet et à la foire aux questions. Pour une approche plus scientifique, l’article figurant dans la rubrique « Annonces » de notre site internet, publié dans une revue scientifique internationale reconnue, Selenology Today, pourra se révéler intéressant.

II. Le calendrier officiel utilisé par les autorités saoudiennes [The Umm al-Qura calendar]


Pour déterminer le début du mois hégirien dans son calendrier connu sous le nom de calendrier d'Umm al-Qura, les autorités saoudiennes utilisent les critères suivants (critères applicables depuis l'année hégirienne 1423) :

Si, le 29ème jour du mois lunaire, les deux conditions suivantes sont réunies, alors le jour suivant est déclaré premier jour du nouveau mois lunaire :
      1. la conjonction géocentrique se produit avant le coucher du soleil
      2. la lune se couche après le soleil
Sinon, le mois lunaire courant dure 30 jours.
Il est évident que l’observation effective du nouveau croissant n’est pas prise en compte. Dans ces circonstances, on a fait état de nombreuses divergences dans la détermination du début du mois lunaire. Même si la conjonction a lieu juste avant le coucher du soleil, rendant l’observation du croissant impossible ce soir-là, on déclare le mois terminé, contrairement à la loi islamique.