Annonce

Al Iftar et la Priere de Maghrib

iftar
Ramadan iftar

I. L’Iftar est tout simplement le fait de rompre le jeûne, avec un aliment licite.


Il est souhaitable selon la Sunnah du Prophète – sur lui, paix et salut – de rompre le jeûne avec des dattes ou de l'eau. Tirmidhi a rapporté d’après Anas ibn Malik, que : « Le Prophète – paix sur lui – rompait son jeûne avant de prier Maghrib avec des dattes fraîches ; s’il n’en avait pas, alors avec n’importe quelles dattes. S’il n'en avait toujours pas, alors avec quelques gorgées d'eau. » Un autre Hadith dans, ce même sens, est rapporté par Tirmidhi et Abou Dawoud d’après Salman ibn Amer : « Le Prophète – paix sur lui – a dit : Si quelqu'un d'entre vous rompt son jeûne, qu’il le fasse avec des dattes, s’il n’en trouve pas, qu’il rompre son jeûne avec de l'eau ; car l'eau est pure. »

II. L’Iftar juste à l’heure de Maghrib


Les heures d'Iftar durant le mois du Ramadan Il est prescrit dans la Sunnah du Prophète – paix sur lui – qu’il faut se hâter de rompre son jeûne juste après l’heure de prière du Maghrib. Malik a rapporté, d’après Sahl Ibn Saad, que le Messager d'Allah – paix lui – a dit :« Les gens iront toujours bien dès lors qu’ils se hâtent de rompre le jeûne. » Tirmidhi a rapporté d'après Abou Hourayra que Le Messager d'Allah – paix sur lui – a dit : « Dieu Tout-Puissant dit : “Mon serviteur le plus aimé par moi est celui qui se hâte pour l’Iftar.” » Il faut savoir que, légalement, l’heure exacte du Maghrib c’est l’instant où le disque solaire a complètement disparu sous l'horizon. Ce qui indique la fin de la journée et le commencement de la nuit. Nous en voulons pour preuve le verset dans lequel Allah nous dit : « Et poursuivez le jeûne jusqu’à la tombée de la nuit. » (Sourate 2/187 ).

Le signe de l'apparition de la nuit c’est la disparition du soleil du champ de vision des observateurs. Bukhari a rapporté, d’après Assem ibn Omar ibn al-Khattab, d’après son père, que Le Messager d'Allah – paix sur lui – a dit : « Si la nuit vient de là, si la lumière du jour disparaît là et que le soleil s’est couché là, c’est le moment pour le jeûneur de rompre son jeûne. » On peut en conclure que l’heure du Maghrib, et donc l’heure légale pour rompre le jeûne, se situe juste après le coucher incontestable du soleil. Peu importe que le coucher soit attesté de visu ou par une personne musulmane digne de foi, ou encore par l’Adhan – à condition toutefois que le muezzin soit connu pour son respect scrupuleux des horaires légaux des prières. Dans ce dernier cas, il n’est pas nécessaire d’attendre la fin de l’Adhan pour rompre le jeûne.

La lumière qui pourrait rester à l’horizon ne prête pas à conséquence. Bukhari rapporte d’après Abdullah ibn Abi Awfa qui dit : « Nous avons marché avec le Messager d'Allah – paix sur lui – alors qu’il jeûnait. Quand le soleil s’est couché, il dit: – O Bilal, descend et prépare nous un peu de Saweeq (nourriture à base de froment, d’orge et d’eau). Bilal répondît : – Ô Messager d'Allah, et si vous attendiez le soir ? Le Prophète répliqua :   –Descends et fais du Saweeq ! Alors Bilal dit : – Ô Messager d'Allah, c’est encore jour. Le Prophète dit : – Descends et fais du Saweeq. Bilal s’exécuta ! Le Prophète dit alors : – Si vous voyez la nuit venir de ce côté-cì, c’est l’heure pour le jeûneur de rompre le jeûne. Et il pointa du doigt l’Orient. »

De plus, Ibn Khuzaymah, Al-Hakim et Ibn Hibban ont rapporté d’après Sahl Ibn Saad que Le Messager d'Allah – paix sur lui – a dit : « Ma communauté restera fidèle à ma Sunnah tant qu’elle n’attendra pas l’apparition des étoiles pour l’Iftar. »

III. L’Iftar doit précéder la prière de Maghrib.


Les heures de prières pour Iftar C’est ce que stipule la Sunnah du Prophète – paix sur lui. Ahmad, Abou Dawoud et Al-Hakim rapportent qu’Anas, a dit : « Le Messager d'Allah – paix sur lui – rompait le jeûne avec des dattes fraîches avant de prier ». Dans une autre version : « Je n’ai jamais vu le Messager d'Allah – paix sur lui – faire la prière de Maghrib avant de rompre le jeûne, fût-ce avec une gorgée d'eau. » Également d’après Ibn Khuzaymah, Ibn Habban et, abu Ya’la: « Le Messager d'Allah – paix sur lui – s’il était à jeun, ne faisait pas la prière tant que nous ne lui avions pas apporté des dattes et de l’eau. » Selon Abou Daoud, Anas a dit : « Le Prophète – paix sur lui – rompait toujours le jeûne avant de prier Maghrib. »

Tous ces hadiths indiquent clairement qu'il est recommandé de rompre le jeûne avant de prier Maghrib. Mais cela ne veut pas dire qu’il faut entamer et prolonger le repas jusqu’après l‘intervalle de temps légalement imparti pour effectuer la prière de Maghrib. Ahmad, Abou Dawoud, Ibn Majah, Al Hakim, et Ibn Khuzaymah, tous rapportent ce Hadîth : « Ma communauté restera saine tant qu’elle ne retardera pas la prière de Maghrib jusqu’à l’apparition des étoiles. » De plus, et comme le souligne le Prophète – paix sur lui : « Accomplir une prière, au début de l’intervalle de temps prescrit pour accomplir cette prière, est considéré comme l’une des meilleures œuvres pies. »

Pour allier davantage l’Iftar à l’heure précise du Maghrib et à l’accomplissement de la prière au début de l’intervalle légal, il convient de rompre le jeûne de façon légère, par exemple avec des dattes ou de l'eau, comme le faisait le Prophète – paix sur lui – puis de prier Maghrib, puis de dîner. Muslim a rapporté d'après Abou Attiya, qui a dit : « Je suis entré avec Masrouk chez Aïcha. Nous avons dit : – O Mère des Croyants, parmi les compagnons de Muhammad – paix sur lui – il y a deux hommes : l’un d’eux se précipite de rompre le jeûne, et d’accomplir la prière, sitôt le soleil couché ; l'autre retarde l’Iftar et la prière. Elle dit: – Quel est celui qui se dépêche pour l’Iftar et la prière ? Nous répondîmes : – Abdullah, c’est-à-dire : Ibn Massoud. Elle dit : – Ainsi procédait le Messager d'Allah – paix sur lui. – Elle déclara que c’était là la Sunna, mais elle n'a pas blâmé celui qui retardait l’Iftar et la prière. »

IV. Le Dou’a à l’occasion de l’Iftar.


Il est souhaitable selon la Sunnah du Prophète – paix sur lui – d’invoquer Allah à l’occasion de la rupture du jeûne. Tirmidhi rapporte que le Prophète – paix sur lui – a dit : « Trois personnes ne verront pas leur invocation rejetée : le jeûneur jusqu’à ce qu’il rompe son jeûne, le dirigeant (l’Imam) juste et la personne victime d’une injustice. » Ibn Majah rapporte d’après Abdullah ibn Amr Ibn Al-Aas, que le Prophète – paix sur lui – a dit: « L’invocation du jeûneur au moment de rompre son jeûne n’est jamais refusée. » Et parmi les formules que le Prophète – paix sur lui – utilise souvent lors de la rupture du jeûne, selon Abou Dawoud et Nassai, d’après Ibn Umar : « La soif s’étanche, les vaisseaux s’irriguent et la récompense se confirme, In Châa Allah. » Abou Dawoud rapporte Muadh ibn Zohra, que le Prophète – paix sur lui – disait en rompant le jeûne : « Ô Allah ! Pour Toi j’ai jeûné et grâce à Ta nourriture je romps le jeûne. »

Téléchargement du calendrier

Download Icon Image
Calendrier islamique 2021(Calendrier hégirien 1442)

Calendrier islamique prêt à imprimer pour 1442 / Calendrier hégirien 1442 / Calendrier musulman pour tous les pays du monde. Ce calendrier est en arabe et en anglais. Les fêtes importantes y sont marquées. Veuillez cliquer sur Calendrier islamique 1442 pour plus de détails.

Téléchargement